Les lauréats

IRIS d'OR - PRIX récompensant le PAYS INVITE d'HONNEUR

Remis au Centre de sensibilisation et culture des risques naturels dans la région Tanger-Tétouan (Maroc)

IRIS de CRISTAL - PRIX DU « Aide à la décision et communication »

Remis à la DDT des Hautes-Alpes pour "Action pédagogique : vivre en montagne avec les risques"

IRIS de PLATINE - PRIX « Retour d’expérience et dispositifs de prévention »

Remis à la Communauté de Communes du Pays de Sommières pour "ALABRI en Pays de Sommières : adaptez votre habitation à l'inondation"

IRIS d'ARGENT - PRIX « Démarche locale de résilience »

Remis à la Ville de Saint-Quentin pour "Le Village de la prévention : vers une démarche volontariste de sensibilisation des populations"

IRIS de DIAMANT - PRIX DU PUBLIC

Remis également à la Ville de Saint-Quentin pour "Le Village de la prévention : vers une démarche volontariste de sensibilisation des populations" (vote du public en direct et en ligne parmi les 7 nominés présents à Marseille pour présenter leur projet)


Les prix ont été attribués dans chacune des 3 catégories, grâce à un jury d’experts présent pendant les 2 jours et composé de :

  • Philippe BERGER, Président ou Claude COLLIN, Président du Conseil Scientifique et Technique, IPGR
  • Henri de CHOUDENS, Président, Institut des Risques Majeurs de Grenoble (IRMa)
  • Jean-Louis JAUFFRET, Administrateur, ADCCFF 13
  • Bernard MODERE, ancien Directeur de SDIS, membre de l’AFPCN
  • Nancy SPINOUSA, Chef du service risques naturels majeurs, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 



Editorial


Aujourd’hui, un large consensus existe sur l’augmentation de la vulnérabilité de nos territoires face aux risques majeurs existants et identifiés, mais aussi potentiels du fait du changement climatique. Aussi est-il essentiel d’oeuvrer à la réduction de la vulnérabilité des territoires dans toutes leurs composantes : entreprises, exploitations agricoles, équipements publics, habitat, espaces publics, patrimoine culturel, etc.

Les dernières catastrophes sur la côte Atlantique et dans le département du Var ont renforcé la prise de conscience de la nécessité de penser autrement l’aménagement urbain et l’organisation de l’espace dans les territoires soumis à des risques naturels majeurs. La réduction de la vulnérabilité est un enjeu essentiel dans la protection des personnes et des biens, mais aussi le développement des territoires soumis aux risques. Leurs habitants doivent apprendre à vivre avec et non contre le risque majeur quel qu’il soit, inondation, feu de forêt, séisme, avalanche, glissement de terrain… Il est de la responsabilité de tous d’acquérir et de diffuser une culture du risque, en termes de prise de conscience mais surtout en termes de mise en oeuvre de nouvelles pratiques pour mieux prévenir et gérer les situations de crise.

Pour décider et agir, il faut connaître : c’est l’un des rôles dédiés aux observatoires comme l’observatoire régional des risques majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur avec la volonté de rendre accessibles aux professionnels et au grand public les données régionales sur les risques majeurs (cartographiques, statistiques, réglementaires, des témoignages de bonnes pratiques…).

Ainsi, développer la recherche, rassembler les éléments de connaissances éparses et partager le plus largement l’information constituent un défi. L’action publique, et plus largement tout acteur de la société civile, doivent pouvoir s’appuyer, pour mieux gérer et anticiper, sur une connaissance actualisée des phénomènes et des enjeux (impact du changement climatique, approche économique des risques, acceptation sociale…). Pour ce faire, les liens entre recherche/décision/action doivent être renforcés.

Nos territoires ont vécu des successions d’évènements dramatiques, passé le temps de l’émotion, de la solidarité immédiate et du recueillement, chacun sait qu’il nous faut en tirer les leçons et que cela peut être aussi douloureux.
Pour rendre nos territoires résilients, il faut des retours d’expériences partagées après une catastrophe et une culture du risque renouvelée. Ce 7e Forum d’Information sur les RISques Majeurs - Education et Sensibilisation (IRISES 7) en Provence-Alpes-Côte d’Azur représente un pas de plus dans cette voie pour notre région.


Michel VAUZELLE
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur